Cliquez ici pour accéder à la version mobile

À deux-roues ils ont chuté

Vous aussi partagez votre expérience, témoignez ici

Motards, scootéristes, vos expériences comptent et peuvent faire la différence pour aider à sensibiliser les internautes. Vous avez été victime d'accident de la route à deux-roues motorisés, protégé efficacement par vos équipements ou blessé par absence de protection, racontez votre histoire.
* Champs obligatoires
Tous les champs obligatoires doivent être remplis.
Format d'email incorrect.

Henri Roadsixsix

Je ne roule plus sans équipement au minimum blouson et pantalon renforcés, gants moto, intégral, dorsale.

J’avais environ 40 ans, j’avais une KTM d'enduro. Un dimanche j'ai voulu suivre des jeunes clients de mon magasin, eux tournaient régulièrement et donc étaient équipés, moi routier plutôt que TT, je ne portais qu'un casque et des gants.
Après quelques tours nous organisons un départ, je pars en tête en roue arrière sur environ 50 mètres mais n'arrive pas à éviter le retournement, résultat je tombe à genoux, le tibia droit vole en éclats, 3 mois de plâtre du haut de la jambe au bout du pied, mal ressoudé nouvelle intervention avec encore un plâtre durant un mois en pleine saison sur la Côte d'Azur.

Aujourd'hui j'ai 60 ans, dés qu'il fait mauvais le plateau tibial de ma jambe gauche se réveille, et je boite un peu. Depuis je ne roule plus sans équipement au minimum blouson et pantalon renforcés, gants moto, intégral, dorsale. Il fait chaud avec toutes ces protections, mais à mon âge en cas de chute on ne guérit plus comme a 20 ans. Pensez-y !

Motards, scootéristes, équipez-vous ! Testez le niveau de protection de vos équipements.

Ministère de l'intérieur