Cliquez ici pour accéder à la version mobile

Transporter un passager

Partager

Prendre à sa charge le transport d’un passager, c’est être deux et non plus seul devant les risques. Vous devez être en règle pour cela et être conscient des incidences physiques.

Être en règle

La première chose consiste à vérifier que vous êtes bien autorisé à véhiculer un passager ! Cette autorisation est mentionnée sur la carte grise (voir case S1 sur le certificat d'immatriculation) et sous-entend que votre véhicule est bien équipé d’une deuxième place, de repose-pieds et de poignées de maintien pour le passager (art. R431-5).

 

Être conscient des incidences physiques

Le comportement de la moto est modifié : plus de poids, centre gravité déplacé vers le haut. Cela peut surprendre surtout à faible vitesse et en courbe, d’où la nécessité d’être vigilant pour mieux sentir les modifications de comportement du véhicule et adapter sa conduite en conséquence.

Une telle conduite est l’occasion idéale pour vérifier la pression de ses pneus. De même, il pourra s’avérer utile de régler la suspension arrière de manière à compenser l’effet d’écrasement.

 

Un passager sous votre responsabilité...

 Prendre à sa charge le transport d’un passager, c’est être deux et non plus seul devant les risques.

  • Avant de partir, vérifiez son équipement (casque et vêtements appropriés)
  • Aidez-le à s’installer : le plus près possible de vous (minimisez le déport du centre de gravité), pieds sur les repose-pieds, genoux serrés, posture dans l’axe du deux-roues, mains sur la ou les poignées de maintien
     

Que le passager soit habitué ou non, rappelez-lui les grands principes de prudence suivants :  

  • ajuster sa position en ligne droite mais jamais dans un virage ;
  • éviter tout geste brusque ;
  • épouser vos mouvements, sans exagération, dans les courbes ;
  • Après avoir établi avec lui un code de communication (signaux d’urgence), circulez lentement au début pour le mettre en confiance.

Le transport d’un enfant
Le transport d'un enfant de moins de 8 ans est fortement déconseillé sur un deux-roues motorisé quel qu'il soit. En effet, les casques de moto sont conçus pour des têtes d'adultes et ne sont pas prévus pour absorber des chocs sur des têtes d'enfant, dont le crâne n'est pas encore totalement formé. Néanmoins, le Code de la route admet la possibilité de transporter un enfant de moins de 5 ans, sous réserve qu'il soit installé sur un siège muni d'une ceinture et qu'il porte un casque de moto. Les enfants de plus de 5 ans, et tous les passagers en général, doivent pouvoir poser les pieds sur les repose-pieds et se tenir à l'aide de la courroie de maintien ou des poignées latérales.

Partager

Transporter un passager

Partager

Ministère de l'intérieur