Cliquez ici pour accéder à la version mobile

L'éco-conduite pour bien conduire et mieux se conduire

Partager

L’éco-conduite permet de réduire la consommation de carburant, de limiter l’émission de gaz à effet de serre, responsable du réchauffement climatique, et de diminuer le risque d’accident. Devenir un éco-conducteur, c’est simple.

Conduire moins vite

Préparer son trajet

  • Vérifiez la pression des pneus.

Ne jamais oublier que des pneus sous gonflés c’est du carburant en plus et une moins bonne tenue de route.

  • Assurez-vous du bon état du véhicule.

Un véhicule mal entretenu peut entraîner une surconsommation de carburant pouvant aller jusqu’à 25%.

  • Supprimez toute charge inutile.

Pour consommer moins de carburant, privilégiez les coffres de toit aux galeries. Ne pas oublier de les démonter après utilisation sous peine de surconsommation de 10 à 15%.

Adapter sa conduite

  • Adoptez une conduite souple.

Démarrez en douceur et passez sans attendre le rapport supérieur pour éviter les sur-régimes, qui occasionnent une surconsommation de carburant de 20%. Anticipez les ralentissements : utilisez le frein moteur plutôt que la pédale de frein.

  • Réduisez encore votre vitesse.

10km/h en moins permettent d’économiser jusqu’à 5 litres de carburant et de réduire de 12,5% (soit 12kg) les émissions de CO2 sur 500 km.

  • Coupez le moteur lors d’un arrêt prolongé.

Arrêter puis redémarrer un véhicule permet de consommer moins de carburant que de laisser tourner le moteur au ralenti plus de 20 secondes.

  • N’abusez pas de la climatisation.

La surconsommation de carburant des véhicules due à la climatisation peut atteindre 10% sur route et 25% en ville. Moins de clim’ c’est 15% de CO2 rejetés en moins sur 100km.

Partager

L'éco-conduite pour bien conduire et mieux se conduire

Partager

Ministère de l'intérieur