Les intempéries

Partager

Pluie, brouillard, neige, verglas… adaptez toujours votre conduite aux conditions météorologiques. N’oubliez pas qu’en cas de pluie ou d’intempérie les limites de vitesse autorisées sont revues à la baisse, donc ralentissez ! Si les conditions météos sont trop extrêmes (forte neige, vents violents…) différez si possible votre déplacement.

En hiver

  • Avant de prendre la route : il est indispensable de remplir le réservoir du liquide lave-glace avec un produit antigel, de vérifier les pneus, mais aussi le bon fonctionnement de la batterie et des systèmes d’allumage, d’alimentation, de dégivrage et de chauffage.

 

  • Par temps de neige. Les conditions de circulation sont évidemment plus difficiles. Si vous ne pouvez pas faire autrement que de prendre votre véhicule, veillez à avoir des équipements adaptés : chaînes ou pneus spéciaux. Les chaînes doivent être à la taille des pneus et installées sur les roues motrices. Entraînez-vous à les poser avant de partir ! Les pneus hiver, conçus pour améliorer l’adhérence et le freinage, peuvent être montés dès la mi-octobre et démontés vers la mi-mars. Sur la route, réduisez votre vitesse, respectez les distances de sécurité et laissez toujours la priorité aux engins de déneigement et de salage.

 

  • Les plaques de verglas. Sur les routes de campagnes en hiver, elles sont fréquentes et difficiles à repérer. Un panneau spécifique signale parfois les zones à risques, toutefois soyez vigilants, surtout si vous traversez des zones ombragées et humides.

La pluie

En cas de pluie une vitesse trop élevée peut entraîner des risques de dérapage et donc des accidents. La chaussée mouillée réduit l’adhérence des pneus. Adaptez votre vitesse à l’état de la route et allongez de façon significative la distance de sécurité avec le véhicule qui vous précède.

Le brouillard

Parce qu’il réduit de façon significative la visibilité, et notamment la perception des distances, le brouillard est particulièrement dangereux sur route.

  •  Si du brouillard est à craindre, voire s’il est annoncé, différez votre départ notamment si vous devez faire un trajet en rase campagne. 
  • N’oubliez pas que sur l'ensemble du réseau routier et autoroutier, en cas de visibilité inférieure à 50 mètres, les vitesses maximales sont abaissées à 50 km/h.
  • Réduisez votre vitesse en fonction du manque de visibilité et utilisez vos feux de brouillard. 

Partager

Les intempéries

Ministère de l'intérieur