Cliquez ici pour accéder à la version mobile

Les recettes des radars

En 2013, les radars ont généré 708 millions d'euros de recettes : 579 M€ d'amendes forfaitaires payées dans les 45 jours et 129 M€ d'amendes forfaitaires majorées payées hors délais versées aux collectivités locales (53%) et au désendettement de l'Etat (47%).

Les recettes des radars sont réinvesties dans l'amélioration de la sécurité routière et dans le développement de moyens de circulation plus sûrs. En 2013, les 579 M€ d'amendes forfaitaires ont été réparties de la manière suivante :

  • 41 % (239 M€) ont permis à l'Etat de financer l’installation et la maintenance des radars (119 M€), le traitement des infractions radars (92 M€) et la modernisation du fichier du permis de conduire (28 M€). 
  • 29.5 % (170 M€) ont contribué au financement par les collectivités territoriales d’opérations destinées à améliorer les infrastructures de transport en commun et de circulation. 
  • 29.5 % (170 M€) ont été affectés directement à l’AFITF (Agence de Financement des Infrastructures de Transport de France). Cet établissement public de l’Etat est une agence de financement de grands projets visant à améliorer et à sécuriser les infrastructures de transports.

Ces montants doivent être comparés au coût de l'insécurité routière évalué pour 2012 à 22 milliards d'euros (perturbations du trafic, interventions des secours, réparations, soins, assurances).

Posez vos questions 

- Toutes les questions relatives au contrôle automatisé peuvent être envoyées à l'adresse suivante : radar.automatique@developpement-durable.gouv.fr

- sur votre avis de contravention, contactez le 0811 10 20 30 (pour les appels venant de l'étranger ou des DROM : 00 33 177 68 66 11) ou consultez le site de l'Agence nationale du traitement automatisé des infractions :   www.antai.fr

Partager

Ministère de l'intérieur