Cliquez ici pour accéder à la version mobile

Aménagement lors des examens

Candidats sourds et malentendants

Des sessions spécialisées sont prévues pour les candidats sourds et malentendants. Ils bénéficient durant l'examen du dispositif de communication adapté de leur choix.

Candidats à mobilité réduite

Une assistance peut être apportée par l'expert ou l'accompagnateur, notamment lors des questions ou vérifications portant sur un élément technique en début d'examen.

En cas d'utilisation de véhicules de la catégorie B, dotés d'équipements spéciaux destinés uniquement aux personnes handicapées, ceux-ci doivent répondre aux conditions suivantes :

  • avoir été mis pour la première fois en circulation depuis dix ans au plus, sauf dérogation exceptionnelle accordée par le ministère en charge de la réglementation et de l'organisation des examens ;
  • comporter un dispositif : double-commande de freinage, rétroviseurs additionnels extérieurs et intérieurs, double-commande de direction en l'absence de volant pour le conducteur.
Des aménagements spécifiques pour les candidats à mobilité réduite sont disponibles

Temps supplémentaire lors de l'examen

La durée totale des épreuves théorique et pratique peut être plus longue pour les candidats sourds et malentendants ainsi que pour les personnes présentant d'importantes difficultés de mobilité ou de communication. 

Une demande en ce sens doit être déposée, préalablement aux épreuves, auprès de la préfecture du département.

Partager

Ministère de l'intérieur